CANISCOOL® - Organisme de formations soumis au contrôle pédagogique de l'État

Les cours collectifs

Les cours collectifs

Les classes travail.
Un rendez-vous pour les passionnés qui souhaitent se perfectionner.

Caniscool propose aux clients qui le souhaitent de participer aux classes travail, des cours collectifs d’initiation dans les différentes disciplines d’obéissance :
Clicker Training, agility, Obérythmée et méthode naturelle.

Ramper
Ces exercices d’ordre ludique, ne trouvent leur utilité que dans le renforcement de la complicité entre le maître et son chien.

Le ramper

 

Le « ramper »

Boxer assis debout

Ces 2 images représentent un travail sur le « Assis » et le « Debout ».

Boxer couché
Ici le « coucher ».

Boris sautLui apprendre à sauter.
BonjourLui apprendre à dire bonjour

Le programme d’éducation canine CANISCOOL comprend plusieurs modules et plusieurs phases différentes. En dehors des modules comprenant les exercices en extérieur et à l’intérieur de la maison, il est des phases primordiales qui sont brièvement détaillées ci-dessous :

Phase de compréhension

Cette phase incombe à l’éducateur, et sera généralement rapidement achevée, l’éducateur connaît le bon langage, les astuces et la manière pour faire comprendre au chien ce qu’il attend de lui rapidement. L’éducateur se montre neutre, et ne dévoile sa personnalité au chien que lors de la mise en place des exercices, tantôt dans le jeux que dans la mise en place de certaines règles. Cette phase a pour but, bien sur, de faire comprendre au chien l’exercice projeté, mais sert aussi à montrer au maître que le langage du chien est différent de celui qu’il utilise habituellement, et qu’il lui suffira d’apprendre ce langage et ces techniques pour réussir.

Langage

Phase d'acceptation

Couché
L’éducateur prend un rôle de traducteur et interprète, pour la mise en place des exercices et s’assure qu’ils ont bien été assimilés par le chien et son maître. Mais c’est le maître qui doit prendre une place de supérieur hiérarchique et non l’éducateur. Pour cette phase il est nécessaire que le maître puisse promener et faire travailler régulièrement son chien. C’est lors des promenades, avec des phases de jeux et des phases de travail alternées, que la complicité et les rôles hiérarchiques, s’établissent entre le maître et son chien. C’est au maître d’habituer le chien à respecter les ordres, les règles et les consignes données.

Phase d'assimilation

Entre chaque leçon le maître et le chien auront le temps d’assimiler les nouvelles habitudes à prendre, de mettre en place les exercices et les règles à établir dans la vie de tous les jours. Le but étant de rétablir les rôles hiérarchiques, pour une meilleure cohésion. Plus cette phase sera longue plus les exercices assimilés par l’un et l’autre auront une vrai valeur dans le temps, les résultats immédiats sont souvent trompeurs, hors si le chien obéit correctement après une longue phase d’assimilation, c’est que l’exercice est vraiment acquis. Ces règles constituent la base même de la réussite, le chien doit être recadré dans sa vie à l’intérieur de la maison mais aussi lors des promenades diverses en extérieur y compris les sorties comme les repas en famille ou au restaurant.
Mordre

Faire

Pour chaque exercice l’éducateur travaille d’abord tout seul avec le chien, en présence de son maître, bien sûr. C’est l’occasion pour un maître souvent désemparé, de constater que c’est possible de faire obéir son chien si dissipé soit-il, il gagne en confiance et comprend que tout dépend du langage utilisé et de la place hiérarchique que chacun occupe. Il observe et apprend les techniques d’éducation qui sont toujours accompagnées des explications nécessaires.

Faire faire

C’est au tour du maître de prendre les commandes, il doit essayer de reproduire les exercices avec les bons gestes et les bons mots. L’éducateur accompagne et conseille le maître dans cette entreprise. En général il est beaucoup de mauvaises habitudes et réflexes à perdre, comme répéter ses ordres dix fois, ou lancer des ordres à double sens, viens ici fous le camps. En effet on ne dit pas toujours avec les mots ce que l’on exprime par nos postures corporelles.

Laisser faire

C’est le moment de la mise à l’épreuve. Le programme s’achève avec une leçon en situation réelle dans un parc public, ou d’autres maîtres et chiens se promènent aussi. Lors de cette leçon l’éducateur s’efface, il est important que le chien ne soupçonne pas sa présence, le but étant de constater les résultats obtenus, et ce, sans l’influence de l’éducateur. L’éducateur se contentera d’observer le comportement du maître et de son chien, pour pouvoir donner les derniers conseils et finaliser le travail.