CANISCOOL® - Organisme de formations soumis au contrôle pédagogique de l'État

L’éducation par le jeu

L’éducation par le jeu

Snoopy le freestyler

ON SE SURPASSE ...

Lorsque l’on demande au chien de se surpasser pour accomplir un exploit, comme franchir un obstacle, il sera tout d’abord réticent, et méfiant sans comprendre le but de l’exercice.Mais lorsqu’il aura réussi il sera fier de lui même, puis pensera qu’il à eu tort de ne pas vous avoir fait confiance auparavant.

La poutre

De cette manière la complicité s’améliore et par la suite il sera beaucoup plus confiant pour affronter des situations incongrues.Nous ne pratiquons pas l’agility en tant que sport, nous ne faisons ces exercices que dans un esprit ludique et de détente, ces exercices qui peuvent paraître rébarbatifs au début doivent se transformer en jeu par la suite.

Husky palissade

Le jeu fait partie intégrante de l’obéissance car il contribue à renforcer les rapports entre maître et chien.

Le jeu et la détente sont partie intégrante de l’éducation du chien.
Le jeu et la détente revêtent un caractère thérapeutique et préventif. On tend à penser que l’éducation ne doit intervenir qu’en cas de problèmes rencontrés avec les chiens, hors même un chien au caractère plutôt agréable sera bien plus épanoui et apportera beaucoup plus à ses maîtres s’il à eu une bonne éducation. L’éducation ne doit pas intervenir qu’en cas de problème, elle peut aussi revêtir un caractère ludique, et revêtir une valeur préventive. Préventive dans le sens ou tout instinct refoulé engendre une frustration, et bien souvent cet instinct resurgira de manière déplacée dans un comportement inadapté que l’on nommera « un trouble comportemental », comme par exemple les grosses nerveuses ou l’agression du facteur, ou des cyclistes.
Certains chiens ne connaîtront jamais ces moments de détente et liberté contrôlée qui leurs permettent de se défouler et libérer leurs instincts naturels, car leurs maîtres n’osent tout simplement pas les lâcher par peur de les perdre, or une bonne éducation leur permettrait de connaitre ces moments de jeu qui simulent et se substituent aux instincts naturels refoulés.

Vous verrez souvent le chien qui vient d’attraper le bâton, remuer la tête dans un mouvement latéral très énergique, ce stratagème à pour but de briser les vertèbres de la proie supposée avant de passer à table, encouragez le à tuer ces lapins simulés plutôt que de le voir tuer les chats de la voisine.
Au cours d’une promenade nous pourrons détourner l’utilisation de quelque structure publique pour enseigner quelques exercices ludiques à votre compagnon.

Ces exercices ont pour but bien entendu de le dégourdir un peu, mais ils permettent aussi à votre chien de gagner en courage et en confiance en lui et son maître tout en améliorant leur complicité.