CANISCOOL® - Organisme de formations soumis au contrôle pédagogique de l'État

Éducation du chiot

Éducation du chiot

Dès l’âge de deux mois, le chiot peut assimiler un programme initial et primordial pour sa construction émotionnelle et ses premiers repères d’éducation.

L’éducation du chiot :
Depuis l’intégration de la méthode naturelle et l’école du chiot de Monsieur Ortega dans les clubs d’éducation canine SCC, enfin on commence à accepter les chiots dans certains clubs d’éducation,et de plus en plus les dresseurs et éducateurs canins, prennent en charge l’éducation des chiots.
Il est vrai qu’auparavant, les chiots n’étaient pas les bien venus dans les clubs et terrains de dressage traditionnels, mais un gros changement vient de voir le jour à ce sujet dans le monde canin.

Refus de la laisse
Bien souvent le chiot refuse la laisse ou la craint, suite à des mauvaises manipulations de celle-ci par des maîtres inexpérimentés. Il est nécessaire d’habituer le chiot à la laisse par des étapes graduelles détaillées ci-dessous, pour éviter un traumatisme à cet objet qui doit devenir un symbole de plaisir et non de contrainte. Si votre éleveur est consciencieux et performant le chiot devrait déjà connaitre et accepter agréablement la laisse, si ce n’est pas le cas, suivez ces quelques conseils.

Commencez par lui mettre un collier avec une laisse très légère et ne la touchez pas, laissez le s’y habituer. La première promenade doit être une promenade pour le chiot dans un lieu tranquille et sécurisé. Mettez lui une laisse assez longue qu’on appellera une longe, ensuite ne cherchez pas à imposer des directions au chiot, au contraire suivez le dans ses déplacements.

Quand le chiot se sentira à l’aise avec tout cet accoutrement, évitez de toucher la longe, elle ne doit servir qu’en dernier recours pour réorienter le chiot dans votre direction. On commencera alors une série de changements de direction en conservant une allure soutenue, pensez à vous accroupir et lui donner envie de venir vous rejoindre plutôt que de le contraindre à chaque changement de direction.
Dans un premier temps le chiot va être très dissipé mais au bout d’un petit moment il commencera à vous suivre de plus en plus près. Nous pourrons alors commencer à prendre la laisse en mains mais en la laissant complètement détendue. Puis on pourra raccourcir la laisse sans même qu’il s’en rende compte et il marchera tout naturellement à vos cotés, c’est donc le moment d’attaquer le assis.

Une longue laisse procure une certaine sécurité lorsque le chiot commence à être moins dissipé on pourra utiliser une laisse plus courte, puis on pourra récupérer la laisse, sans même que le chiot s’en rende compte, et continuer la promenade ainsi.

Si vous vous arrêtez un petit moment et que vous restez complètement immobiles sans le regarder vous le verrez très rapidement prendre la position recherchée, si ce n’est pas le cas quelques pas supplémentaires puis à nouveau un arrêt.
Lorsqu’il prend la position, il faut renforcer positivement son geste, c’est à dire le flatter, de cette manière le chien comprendra qu’il ne vous intéresse que s’il est assis, et prendra tout seul cette position pour obtenir vos louanges.
Il est bien évident que ces quelques conseils ne porterons peut-être pas leurs fruits si vous n’êtes pas encadré par un éducateur expérimenté, qui vous dira à quel moment vous êtes dans le vrai et à quel moment vous faites une erreur.

Attitude naturelle du chiot

Renforcement positif

Stabilisation de la position

Un chiot comme tout les autres …
Les trois positions avec un chiot golden retriever de 2 mois et demi l’âge idéal pour commencer son éducation ce chiot sait déjà parfaitement prendre les trois positions, aller à sa place et y rester jusqu’à nouvel ordre, il sait aussi faire une marche au pieds très satisfaisante et le rappel aux pieds.Ce n’est pas un cas exceptionnel tout chiot de cet âge peut intégrer ces exercices sans aucun problème de manière tout à fait naturelle.

Le Assis

Le Debout

Le Coucher

Stabilisation

Le rappel aux pieds avec un chiot
Après un petit moment d’attente sur l’ordre pas bouger, il sera toujours content de revenir au rappel. Bien entendu ceci ne suffit pas pour lui apprendre qu’il doit revenir en toutes situations, mais le fait de le rappeler après un pas bouger nous aide à lui faire comprendre le sens de cet ordre. Cet ordre au début doit toujours avoir plus un attrait d’invitation au jeu, qu’une valeur d’ordre.