CANISCOOL® - Organisme de formations soumis au contrôle pédagogique de l'État

Chiens d’eau

Chiens d’eau

« S’entraîner avec son chien dans une bonne ambiance »

chien-travail-eau

Les membres de l’association Littoral horizon terre-neuve se sont réunis à la salle polyvalente … . Cette association, présidée par Laurence Roëre, travaille dans l’eau avec des chiens de sauvetage de race terre-neuve. Créée il y a douze ans, elle compte aujourd’hui 38 adhérents et 25 chiens inscrits au Livre des origines françaises.

Cette association, présidée par Laurence Roëre, travaille dans l’eau avec des chiens de sauvetage de race terre-neuve. Créée il y a douze ans, elle compte aujourd’hui 38 adhérents et 25 chiens inscrits au Livre des origines françaises.

Lors de l’assemblée, une nouvelle secrétaire a été élue suite à la démission de Ludovic Delrue. Il s’agit de Sandrine Vansteelant, que nous avons rencontrée.

> Comment est née votre passion du terre-neuve ? « J’ai toujours aimé les chiens, surtout les grands. Mon compagnon étant très attiré par le nautisme et la plongée, c’est naturellement que notre choix s’est arrêté sur le terre-neuve. Nous avons visité un élevage, le Domaine de la fleur des champs, juste pour voir, et sommes ressortis en ayant réservé un petit chiot mâle noir, Viking, aujourd’hui âgé de cinq ans et titulaire des premier et deuxième degrés. En symbiose totale avec cette race, nous avons craqué, cette année, pour un deuxième terre-neuve, marron et blanc (couleur non reconnue), prénommé Eskimo. Certains diront que c’est une erreur, ce à quoi je réponds que c’est un coup de coeur ! » > On dit que le terre-neuve a l’instinct de sauveteur, alors pourquoi faire du travail à l’eau ? « Le terre-neuve, plus qu’un animal de compagnie, est un membre de la famille. Derrière ses 80 kg, il est certes docile et affectueux mais nécessite de l’entretien et un minimum d’exercice physique. L’occasion de parfaire ses qualités innées pour la natation et le sauvetage, tout en lui faisant plaisir. Nous sommes ainsi devenus membres de l’association Littoral horizon terre-neuve il y a cinq ans, et quasiment tous les dimanches, d’avril à octobre, nous venons d’Armentières vers le littoral dunkerquois pour nous entraîner en eau douce (lac du Puythouck à Grande-Synthe) ou en mer (digue du Braek). Les entraînements et les démonstrations sont de réels moments de bonheur et de complicité entre les chiens et leurs maîtres. » > Quelles sont les attentes des adhérents de Littoral horizon terre-neuve ? « Dans une association, chaque membre doit s’impliquer, tant au niveau du bureau que des autres adhérents. Chacun des 38 membres a un rôle à jouer : installation et rangement du matériel, pilotage des bateaux, tenue du stand de ventes. C’est dans le but de faire vivre l’association que j’ai souhaité reprendre le poste de secrétaire, auquel j’avais dû renoncer momentanément pour des raisons professionnelles. Faire partie de ce club, c’est s’entraîner avec nos chiens dans une bonne ambiance et les préparer, pour ceux qui le souhaitent, aux concours de travail à l’eau. La réussite aux passages des degrés est une satisfaction personnelle et l’occasion d’officialiser les aptitudes de nos protégés. » • B. H.

Le bureau : Laurence Roëre, présidente Martine Severac, vice-présidente Lise Pronost, trésorière Sandrine Vansteelant, secrétaire.

Pour connaître les lieux et dates des entraînements et des démonstrations ou pour obtenir plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’association : http://membres.lycos.fr/lhtn59.

Source : http://www.lavoixdunord.fr