CANISCOOL® - Organisme de formations soumis au contrôle pédagogique de l'État

Cet homme est un chien

Cet homme est un chien

 La nouvelle campagne de l’Observatoire National des Prisons.

LE MONDE_AP141x215

« Si ça peut vous aider à donner, dites-vous que cet homme est un chien ».

C’est le slogan choc que nous pourrons prochainement ici ou là, dans les médias, chacun pourra découvrir dans les jours et semaines qui viennent, cette affiche signée de l’Observatoire international des prisons.

Interview de Thomas Reichlin-Meldegg :
Il est à l’origine de la campagne d’appel à don de l’Observatoire international des prisons.
Et nous explique tant la genèse de cette affiche que les raisons d’une campagne “choc”.

D’où le choix d’une analogie animalière ?
Oui. Sans faire référence à d’autres campagne d’appel à don, on sait que montrer un chien en cage suscite la compassion. Parce que, bien évidemment, le chien, lui, est forcément innocent alors que l’homme derrière des barreaux est forcément coupable. Il n’était pas question pour nous de provoquer la pitié ni de nous enfermer dans un tête-à-tête stérile avec l’Administration pénitentiaire. On a donc choisi de montrer un détenu de face – surtout pas de dos, car c’est son regard qui nous interpelle – avec ce slogan : « Si ça peut vous aider pour faire un don, dites-vous que ce détenu est un chien ». Certes, c’est un slogan qui peut être perçu comme choquant. Mais ce que je trouve le plus choquant, à l’égard de la prison, c’est qu’il semble y avoir une volonté de ne pas voir. Pourtant, on sait tous à peu près ce qui s’y passe. Tout le monde est même prêt à s’émouvoir. Mais, au final, peu nombreux sont ceux qui s’y intéressent. Résultat : les conditions de détention n’évoluent guère et la France, en la matière, est la lanterne rouge de l’Europe ».
Source : http://www.oip.org
Voir l’intégralité de l’interview : http://www.oip.org/actualite/actualite/interview-de-thomas-reichlin-meldegg-698-373.html