CANISCOOL® - Organisme de formations soumis au contrôle pédagogique de l'État

Chiens dangereux

Chiens dangereux

Condamnation du propriétaire et du gardien d’un chien catégorisé ayant mortellement mordu une fillette de 17 mois Membre de Leur Famille (nièce du Gardien).
Le fils propriétaire du chien, Avait Laissé chez l’animal ses parents lorsqu’il Avait quitté le domicile familial.

Les condamnations :

  1. Le gardien âgé de 50 ans a été Condamné à 12 mois de prison, dont 6 avec sursis.
  2. Le propriétaire et fils du gardien âgé, d’environs 22 à 26 ans (selon les sources, entre le moment des faits et le jugement), a été Condamné à 6 mois de prison, dont 3 avec sursis.
  3. En plus de la ferme de prison, ils ont été condamnés à verser des dommages et Intérêts à hauteur de 115 000 €.

Les propriétaires du chien, n’avaient respecte aucune réglementations des instituées pour ce type de chien: Scarface le chien (un Amstaff) mis en cause, n’était ni déclarer, ni stérilisé, ni vacciné contre la rage, ni assuré.

Ils Ont été juges pour:

  1. homicide involontaire
  2. dommages causes aux tiers par l’animal
  3. l’acquisition de chien d’attaque
  4. Détention de chien d’attaque sans assurance de responsabilité civile
  5. Détention de chien d’attaque non stérilisé
  6. de chien d’attaque non détention déclaré au lieu de résidence
  7. Détention rage de chien d’attaque non vacciné contre la

= Condamnation jurisprudence:

Ce drame c’est produit en 2006, Les lois n’imposaient pas encore:

  1. la visite comportementale du chien,
  2. La formation des maîtres.

Deux questions se posent:

  1. Si cela eut été le cas, ce drame aurait-t-il pu être evite?
  2. Si les responsables du chien avaient été en accord avec la loi leur peine aurait-elle été allégée?

Personne ne Pourrait s’avancer sur ce sujet avec certitude, car trop de Facteurs entrent enjeu, mais ce dont on est sûr, c’est que cette condamnation fait jurisprudence sur tout le réquisitoire du Parquet Mentionné ci-dessus, mais aussi sur les Responsabilités attribuées au «gardien / détenteur» du chien.

Nous Pouvons Donc à retenir de ce fait divers:

  1. Que le propriétaire légal du chien, absent le jour des faits à quand même été condamné.
  2. Que le propriétaire légal du chien c’est vu Attribuer une peine plus légère que le «gardien / détenteur» du chien.
  3. Que le «gardien / détenteur» du chien, même s’il n’est pas le propriétaire du chien a reçu encore une peine plus lourde que Celle attribuée au propriétaire.

Conclusion: Devons nous nous faire à l’idée:

  1. Qu’aujourd’hui les chiens catégorise sont considérés comme des armes soumises La détention d’un permis, et qu’ils doivent faire l’objet des toutes les précautions Implique que cela.
  2. Que si cette arme mar. ou blesse quelqu’un, de manière volontaire ou accidentelle, le propriétaire sera tenu comme responsable, qu’il Soit présent ou non le jour des faits.
  3. Que toute personne Qui arme this détient, de manière provisoire ou prolongée, être Sensée est en accord avec la loi (permis détention de Entre autres …) et considérée comme responsable en cas d’accident.

Sans vouloir attiser la psychose, j’essaie seulement de repondre aux questions que les maîtres de chiens catégorise me posent souvent, par des faits concrets et d’actualité.

Manuel Castañeda.